Si le communiqué ne s'affiche pas correctement, cliquez sur le lien suivant : http://www.cniid.org/espace_mailing/cp_20091216_Cniid_AdT_APE_recyclage_plastiques.htm

logo Cniid
logo APE
logo AdT

 

Recycler plus d'emballages plastiques en France, c'est possible !

 

Paris, le 16/12/2009 ‰¥ã Les conclusions d'une Ì©tude* rendue publique hier, lancÌ©e suite ÌÊ la demande des associations en 2007, et pilotÌ©e par l‰¥úAdeme et Eco-emballages, montrent qu‰¥úil est possible d'un point de vue technique et Ì©conomique et surtout pertinent d‰¥úun point de vue environnemental, de recycler d'autres emballages en plastique que les seuls bouteilles et flacons, comme c'est actuellement le cas en France.

Ces rÌ©sultats indiquent que le recyclage d'un plus grand nombre d'emballages plastiques amÌ©liorerait le bilan environnemental du traitement des dÌ©chets d'emballages en France. Autant de plastiques qui ne finiront plus en incinÌ©ration ou en dÌ©charge mais qui seront recyclÌ©s afin de produire d'autres objets, Ì©conomisant ainsi des ressources naturelles et prÌ©servant l'Ì©nergie grise des produits. Pour HÌ©l̬ne Bourges du Cniid, åÇåÊLe recyclage d'autres emballages en plastique en plus des bouteilles et flacons Ì©viterait chaque annÌ©e l'Ì©mission d'au moins 350 000 tonnes Ì©quivalent CO2. C'est comme si 40 000 habitants n'Ì©mettaient plus de CO2 pendant un an. Une politique des dÌ©chetsåÊvolontariste, donnant concr̬tement une place prioritaire ÌÊ la prÌ©vention et au recyclage est un des moyens de lutte contre les changements climatiques.åÊåÈ

Le principal scÌ©nario Ì©tudiÌ©, s'il Ì©tait mis en ãuvre, porterait le taux de recyclage des emballages plastiques de 21 % actuellement ÌÊ 37 %. L'objectif europÌ©en serait alors dÌ©passÌ©.åÊ

Ces rÌ©sultats plaident en faveur d'une politique de recyclage ambitieuse, souhaitÌ©e par les associations de protection de l'environnement. Mais la prioritÌ© politique doit toutefois rester la prÌ©vention des dÌ©chets. Clara Osadtchy d'Agir pour l'environnement rappelle que åÇåÊle recyclage d'une plus grande gamme de plastiques est une avancÌ©e mais les dÌ©cideurs doivent prÌ©alablement agir pour imposer aux producteurs un arrÌ»t de la mise sur le marchÌ© des emballages inutiles et du suremballage. Chaque annÌ©e, 1 200 000 tonnes d‰¥úemballages sont jetÌ©s. Il est temps de rÌ©duire ! åÈ. D‰¥úautant plus que le plastique recyclÌ© ne sert que tr̬s rarement ÌÊ produire le mÌ»me type d'objet que celui dont il est issu. Claude Bascompte, PrÌ©sident des Amis de la Terre, ajoute que åÇåÊle probl̬me des dÌ©chets est la consÌ©quence de nos modes de vie, cette surconsommation de biens matÌ©riels nous conduit ÌÊ l'Ì©puisement des ressources naturelles. Il est temps de changer ces pratiques pour engager une rÌ©elle transition vers des sociÌ©tÌ©s soutenables.åÊåÈ

Les associations Agir pour l‰¥úenvironnement, les Amis de la Terre et le Cniid demandent donc aux pouvoirs publics et aux acteurs privÌ©s de prendre acte de ces rÌ©sultats et de mettre en oeuvre les moyens nÌ©cessaires afin d'augmenter la part des emballages plastiques dirigÌ©s vers le recyclage en complÌ©ment d‰¥úune politique volontariste de prÌ©vention. La balle est aujourd'hui dans le camp des dÌ©cideurs.

* Etude sur l‰¥úopportunitÌ© du tri et du recyclage des emballages mÌ©nagers plastiques autres que bouteilles et flacons ‰¥ã
pour Eco-Emballages et ADEME par PriceWaterhouseCoopers, Ecobilan et Cadet International ‰¥ã dÌ©cembre 2009

Contacts Presse:

H̩l̬ne Bourges
Charg̩e de la campagne Alternatives - Cniid (Centre national d'information ind̩pendante sur les d̩chets
01 55 78 28 62
helene@cniid.org

Clara Osadtchy
Coordinatrice des campagnes - APE (Agir pour l'environnement)
01 40 31 34 48
cosadtchy@agirpourlenvironnement.org